JOUR APRÈS JOUR.... NOTRE SÉLECTION

Du

23

mar

2020

17

mai

2020

Vignette

[LA CULTURE S'INVITE CHEZ VOUS !]

Jour après jour, le temps du confinement (du 23 mars au 10 mai), nous vous partageons ici :

  • des histoires,
  • des jeux,
  • des sons,
  • des vidéos,
  • des suggestions de lecture,
  • une question pour mieux se connaître,
  • ...
  • C'EST @ VOUS !
    Le dimanche, la parole est à vous.
    Et puisque le déconfinement s'annonce pour ce lundi 11 mai, nous sommes à la fois heureux (de se déconfiner) et un peu chagrinés de vous annoncer la clôture de cette rubrique "Jour après jour" démarrée le 23 mars dernier, peu après la mise en place du confinement.


    Cartouche paysage>Paysages
    Nature morte-fleurs N&B _ Martinotto#PAYSAGES CONFINÉS... La collecte
    La quatrième et dernière saison de PAYSAGE>PAYSAGES (l'été), se prépare et comme à notre habitude, nous souhaitons vous associer à la programmation. Alors, en attendant le marathon de dessin ou encore le concours d'écrits courts, nous vous invitons à contribuer à une collecte paysagère.
    Depuis le 16 mars 2020, nous avons été dans l'obligation de rester chez nous. Nous avons chacun vécu et ressenti différemment cette rupture dans le cours de nos vies et nos paysages confinés/paysages intérieurs sont devenus essentiels.
    Qu'avez-vous découvert chez vous, autour de vous, au bout de la rue... et que vous n'aviez jamais vu, entendu jusque-là ?
    En vidéos, en photos, en textes... racontez-nous vos paysages confinés !


    > Envoyez par mail à paysage-paysages@isere.fr vos témoignages, récits, photos (1 Mo maxi) ou vidéos (moins de 10 Mo) avant le 13 juillet.
    Un projet proposé par Laboratoire
     
    Bonnet de police_Collections du musée de la Révolution françaiseChose promise, chose due !
    Les réponses au JEU DES COLLECTIONS de ce mercredi 6 mai...

    Réponse à la question 1 : Quel est cet objet ? un bonnet de police, de député, de médecin ?
    Il s'agit bien d'un bonnet de police datant de 1792 ou 1794.

    Réponse à la question 2 : ce bonnet de laine bleu avec un bandeau rouge, liserés blancs et rouges, terminé par une houppe appartient aux collections du musée de la Révolution française. Sur le bandeau, les broderies représentent un faisceau de licteur surmonté d'un bonnet phrygien encadré de décors floraux.

    Le bonnet de police, plié sous la ceinture par les volontaires de la garde nationale, était porté durant les périodes de cantonnement. D'après une inscription peu ancienne qui figurait sur le montage d'origine, ce bonnet aurait appartenu au Sergent Sicardet de la 2e compagnie du 3e Bataillon des Volontaires de la Côte-d'Or. Plusieurs bonnets avec des variantes dans les broderies sont conservés au Musée Carnavalet.

  • ON SE CONNAÎT ? 1 jour, 1 question, c'est fini, on vous partage vos réponses !
    Aujourd'hui, votre boisson iséroise préférée :
    - l'Antésite
    - la Chartreuse
    - la bière du Vercors
    - l'eau du robinet
    - une des innombrables bières locales 

    Affiche Ivresse des sommetsLa réouverture des musées départementaux s'annoncent... allez donc faire (ou refaire) un tour dans l'exposition L'ivresse des sommets au Musée dauphinois !
  • PAROLE, PAROLES
    Le samedi, des artistes, des historiens, des acteurs culturels racontent ou se racontent (format libre !).
     

    ECOUTEZ ! Y'A RIEN A VOIR !
    Le podcast des musées confinés... Episode 4 / Entre reconnaissance et oubli

    Podcast Ecoutez ! Y'a rien à voir !La série "Rose Valland, en quête de l'art spolié" touche à sa fin. Avec ce dernier épisode s'achève le récit de vie étonnant de Rose Valland.
    Alors, installez-vous confortablement et... écoutez puisqu'il n'y a rien à voir !

    Rassurez-vous, même si les musées s'apprêtent à rouvrir leurs portes, d'autres séries sont en préparation... restez tout ouïe !

    Rose Valland, en quête de l’art spolié
    Dit par : Olivier Cogne, avec la complicité d’Hélène Piguet et Jean-Max Denis
    Musique du générique : Prodemie#28 / @ProdByNeyel
    Musiques d'ambiance : Elegy, Wayne Jones ; Falling rain, Myuu ; Ether Oar, The Whole Other ; The long voyage to outer space, Sir Cubworth
    Extrait du film Le Train réalisé par John Frankenheimer et Bernard Farrel (1964), droits réservés ;
    Entretien radiophonique avec Rose Valland (1963) diffusé avec l’aimable autorisation de l’association La Mémoire de Rose Valland
    Mise en onde Jean-Max Denis.
    Un podcast Département de l’Isère – Direction de la culture et du patrimoine / Réseau des musées départementaux

    Episode 4/4 : "Entre reconnaissance et oubli"
    Durée de l'épisode 4 : 10'48


  • ON SE CONNAÎT ? 1 jour, 1 question, c'est fini, on vous partage vos réponses !
    Aujourd'hui, une scène de cinéma culte tournée en Isère:
    - Les enfants du marais de Jean Becker, sorti en 1999 (il nous semblait pourtant que le tournage avait plutôt eu lieu dans l'Ain, le Rhône et en Ardèche... vous nous direz, c'est la porte à côté !)
    - La femme d'à côté de François Truffaut sorti en 1981 (tourné en effet à Bernin, Corenc et Grenoble)
foule à la libération de Grenoble, 22 août 1944
Foule à la libération de Grenoble, 22 août 1944, quelques mois avant la signature de la capitulation allemande, le 8 mai 1945. Coll. musée de la Résistance et de la Déportation de l'Isère.


RETOUR SUR L'HISTOIRE
Ce vendredi 8 mai, nous commémorons le 71e anniversaire de la victoire des Alliés sur l’Allemagne nazie et la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe. Signée en deux temps, la capitulation de l’armée du Reich a mis fin à un conflit qui fit plus de 36 millions de morts sur le continent.

Le 7 mai 1945, à 2h41, un premier acte de capitulation allemande est signé à Reims. Les combats doivent cesser à 23h01, le 8 mai, heure française. La nouvelle n'est communiquée officiellement en France que le lendemain. Le 8 mai, à 15h, les cloches de toutes les églises françaises sonnent donc officiellement la fin de la guerre tandis que le général de Gaulle en fait l'annonce radiophonique. "La guerre est gagnée. Voici la victoire. C'est la victoire des Nations Unies et c'est la victoire de la France", déclare le général de Gaulle dans un message radiophonique.
Entouré par la foule, il va se recueillir ensuite sur la tombe du soldat inconnu, à l'Arc de triomphe. La population laisse éclater sa joie. Le 8 mai après-midi et le 9 mai sont déclarés exceptionnellement fériés. La foule envahit les rues, entonnant la Marseillaise et des chants patriotiques. Le 8 mai, la capitulation générale allemande est signée à Berlin par le maréchal Wilhelm Keitel.
La célébration de ce jour de victoire instauré dès 1946 a considérablement évolué jusqu'en 1981, date à partir de laquelle un consensus s'est fait pour consacrer le 8 mai jour férié et jour de fête nationale.

> La Libération de Grenoble et de l'Isère a eu lieu quelques mois plus tôt, entre le 20 août et début septembre 1944. A Grenoble, les Allemands abandonnent la ville dans la nuit du 21 au 22 août. Des résistants puis les Américains débarqués en Provence le 15 août, entrent dans la ville. Le Général De Gaulle remet en novembre 1944 à Grenoble la Croix de la Libération. Les images de liesse et de joie des Grenoblois sont émouvantes.

 

  • VENDREDI, JOUR DE LECTURE
    Amateurs d'histoire ou simples curieux, cette proposition est pour vous !

    Chroniques d'archivesConnaissez-vous CHRONIQUES D'ARCHIVES ?

    Créée en septembre 2008, la lettre d'information des Archives départementales, révèle au public, professionnel ou amateur, les coulisses d'un service du Département, dédié à la mémoire.

    Vous pouvez lire les 35 numéros en ligne, les télécharger, vous abonner... Et c'est gratuit !

    Au programme du numéro 35 de mars 2020 :
    - Dossier : Le dépôt des archives du château de Virieu
    - Le point sur... : Il y a 100 ans, Merlin-Gerin
    - Nouvellement en service... : Envie de voyager ? Plongez-vous dans les archives familiales de Bouchayet / Des catholiques dans la guerre
    - Cotes à l'affiche... : Les Impériaux / Chemin(s) faisant
    - La trouvaille de l'archiviste... : Le plus laid...

  • ON SE CONNAÎT ? 1 jour, 1 question, c'est fini, on vous partage vos réponses !
    Aujourd'hui, un site naturel ou culturel isérois idéal en hiver :
    - le Moucherotte
    - le fort Saint-Eynard
    - le col du Coq
    - le col de Porte
  • COMPLÈTEMENT TIMBRÉS !
    C'est bien connu, nos correspondances nous racontent. Le jeudi, on vous en partage quelques unes !

    Carte postale Allemont

Alors que se profile un exotisme de proximité pour la pause estivale, nous vous suggérons Allemont au coeur de la vallée de l'Eau d'Olle en Oisans comme destination de vacances. Avec un peu d'imagination, on n'est pas très loin de certains paysages de Californie, non ?
Carte postale manuscrite. Timbrée et oblitérée, le 14 octobre 1950.


  • ON SE CONNAÎT ? 1 jour, 1 question, c'est fini, on vous partage vos réponses !
    Aujourd'hui, la première sortie culturelle que vous aurez envie de faire post-confinement :
    - voir (ou revoir ?) l'exposition Vivian Maier au musée de l'Ancien Evêché si elle est prolongée (malheureusement non)
    - aller au cinéma
    - écouter un concert dans un musée dans le cadre des Allées chantent
    - aller au musée de la Résistance 
    - reprendre les visites guidées dans mes musées départementaux d'amour #guideenmanque (quelle déclaration, merci !!)
    - aller au musée de Saint-Antoine-l'Abbaye
    Beaucoup de musées départementaux, mais promis, on n'y est pour rien. Merci cher public !
  • PETITS CURIEUX
    Le mercredi, c'est jour des enfants mais pas que !

Aujourd'hui, notre JEU DES COLLECTIONS :

Et pour commencer, les réponses au jeu de mercredi dernier, comme promis !

Sarcophage_Collections musée HébertRéponse à la question 1 "Quel est cet objet, une jardinière, un sarcophage ou un bassin ?" :  les trois !

Ce sarcophage a été rapporté par Ernest Hébert de Rome, après son premier directorat (1865-1871). Il semble provenir du couvent romain San Onofrio, fondé en 1419, situé au pied du Janicule, non loin du Vatican qui possédait des remplois antiques. Le sarcophage était alors utilisé comme bassin, ce qui explique la perforation encore visible. Hébert l'avait installé dans son jardin de La Tronche, devant la fenêtre du petit Salon, il y plantait des fleurs.
Réponse à la question 2, vous l'aurez deviné, cet objet appartient aux collections du musée Hébert à La Tronche !

(Sources : corpus Inscritionum Latiranum vol. VI, au n°13384 ; Christophorus Amadutius, Anecdota litterae ex mss codicibus eruta, Rome, 1773. Recherche Michel Tarpin).

Et le jeu d'aujourd'hui...

BonnetQUEL EST CET OBJET ?

  1. Un bonnet de police?
  2. Un bonnet de médecin?
  3. Un bonnet de député  ?
     

AUX COLLECTIONS DE QUEL MUSÉE DU DÉPARTEMENT APPARTIENT-IL ?

  1. Au musée de Saint Antoine l’Abbaye ?
  2. Au musée dauphinois ?
  3. Au musée de la Révolution française ?


Répondez-nous dans le formulaire ci-dessous, verdict ce dimanche !

 


Le mystère des pingouinsUn petit bonus spécial "enfants" (à partir de 9 ans), pour finir...

LE MYSTERE DES PINGOUINS, film d'animation de Hiroyasu Ishida : quand des pingouins apparaissent partout dans sa petite ville, semant au passage une joyeuse pagaille, le jeune Aoyama se dit qu’il y a là une enquête à mener. Ce studieux élève de CM1, accompagné de son meilleur ami, enrôle également sa rivale aux échecs et une énigmatique assistante dentaire pour percer le secret des pingouins. Mais ces petites bêtes ne sont que le premier signe d’une série d’événements extraordinaires. Commence alors pour le jeune garçon une aventure pleine de surprises… et de pingouins !
> A regarder gratuitement grâce aux ressources en ligne de la médiathèque départementale de l'Isère

 


  • ON SE CONNAÎT ? 1 jour, 1 question, c'est fini, on vous partage vos réponses !
    Aujourd'hui, le paysage isérois qui vous émeut :
    - le plateau du Vercors
    - le panorama 360° de la Bastille
    - la plaine de Bièvre vue de la maison Jongkind à La Côte-Saint-André
  • ZOOM SUR LE PATRIMOINE
    Le mardi, on vous propose un voyage immobile au cœur du patrimoine isérois.

    Centrale des VernesLe saviez-vous ? Le développement industriel de la région grenobloise est en partie dû à l'exploitation de la force de l'eau issue des montagnes. Très tôt, les torrents ou les lacs d'altitude sont captés et canalisés pour alimenter des centrales hydroélectriques fournissant ce qu'on a appelé « la Houille Blanche ».
    Alors que la nouvelle centrale hydroélectrique doit ouvrir cette année à Livet-et-Gavet pour remplacer six centrales historiques de la vallée de la Romanche, prenez le temps de découvrir l'histoire de ces CENTRALES HYDROELECTRIQUES, fleuron du patrimoine industriel de l'Isère, leur rôle dans le développement économique et leur impact sur le paysage !

    L'aventure de la Romanche_Glénat> Pour aller plus loin :
    L'aventure de la Romanche. Un patrimoine plein d'énergie en Oisans. Anne Cayol-Gerin. Edition Glénat, septembre 2019


     

  • ON SE CONNAÎT ? 1 jour, 1 question, c'est fini, on vous partage vos réponses !
    Aujourd'hui, un lieu ou une expérience culturels associés à votre enfance :
    - les ateliers artistiques dans les musées
    - les fouilles de l'église Saint-Laurent avant la création du musée 
    - la visite du musée Hector-Berlioz à la Côte-Saint-André
    - la découverte du Domaine de Vizille
    - le palais du facteur Cheval
    - le fort du Mûrier
    - Pas iséroise mais haut savoyarde (on ne vous en tient pas rigueur !) : la rencontre avec des résistants sur le plateau des Glières.
  • VOUS AVEZ DIT "COLLECTIONS" ?
    Le lundi, on vous fait découvrir la richesse et la diversité de nos collections.

    Vous avez visiblement été sensibles à l'autochrome publié vendredi dernier.
    On vous en dit plus sur ce procédé photographique...
     
    Parterres fleuris à l'exposition de la Houille Blanche, Grenoble 1925 - Photographie Jean Jacques. Coll. Musée dauphinois
    Parterres fleuris à l'exposition de la Houille Blanche, Grenoble 1925. Photographie Jean Jacques. Plaque stéréoscopique. Collections Musée dauphinois.



    Déposée sous forme de brevet le 17 décembre 1903 mais dévoilée à l’Académie des Sciences le 30 mai 1904, la plaque Autochrome Lumière, inventée par Louis Lumière, est le premier procédé de photographie en couleur. Le secret de cette invention réside dans l’emploi de… fécule de pomme de terre teintée, permettant de capter et filtrer la lumière.
    Les couleurs sont recomposées à partir de la juxtaposition de cette multitude de points colorés qui donnent un charme pictural à ces photographies. Ainsi, comme dans la peinture pointilliste, c’est la globalité du regard qui recompose l’impression de couleurs. La plaque Autochrome Lumière fut commercialisée à partir de 1907 et connut immédiatement un grand succès.
    Des milliers de photographies ont été réalisées dans le monde entier au début du XXe siècle avec ce procédé que Louis Lumière considérait comme son chef-d’œuvre. Aujourd’hui encore, sa restitution minutieuse des couleurs et ses qualités de conservation nous permettent d’apprécier la beauté de ces prises de vues.
    L’effet coloré obtenu n’est certes pas le reflet fidèle de la réalité, plutôt son interprétation dans des teintes pastels rehaussées par la transparence du support, mais c’est justement cette interprétation qui donne toute leur valeur à ces images. Ces clichés sont en effet à mi-chemin entre la photographie et la peinture, de par l’effet pictural donné par la granulation décelable de la fécule et sa gamme de coloris, mais aussi par le choix des sujets imposé par le temps d’exposition, suffisamment rapide pour fixer la pose d’un être vivant, mais pas son mouvement. De ce fait, ces images un peu statiques se rapprochent d’un tableau
    L’autochrome resta sans réelle concurrence durant une trentaine d’années, jusqu’à l’apparition des procédés couleurs chimiques remplaçant sur pellicule cette fragile diapositive sur verre. (source Institut Lumière)

Autochrome anonyme représentant une femme dans un jardin. Coll. Musée dauphinois> En Isère, les clubs et amateurs de photographie s'emparent de la technique et se réunissent régulièrement pour des séances de projection. Le procédé autochrome ne permettant pas de réaliser des épreuves papier, la diapositive obtenue sur plaque de verre ne peut vraiment être appréciée qu'en projection. Nombre de ces plaques étant en outre stéréoscopiques, elles permettent de saisissantes vues en relief bien avant la 3D !
Plus de 300 plaques autochromes sont conservées dans les collections du Musée dauphinois (fonds Flandrin, Jacques...). Une partie d'entre elles ont été présentées dans le cadre de l'exposition Premières couleurs. La photographie autochrome en 2015.








CouverturePremièreCouleurs_Musée dauphinoisVous voulez en savoir plus ?

> Découvrez les autochromes conservés dans les collections départementales
> Passez commande de la publication Premières couleurs. La photographie autochrome éditée par le Musée dauphinois en 2015, en lien avec l'exposition du même nom.
> Lire quelques extraits
 


  • ON SE CONNAÎT ? 1 jour, 1 question, c'est fini, on vous partage vos réponses !
    Aujourd'hui, des pages d'histoire iséroise sur lesquelles vous aimeriez en savoir plus :
    - le siège de Grenoble par Lesdiguières
    - l'histoire du fort du Mûrier à Gières
    Et on vous en a dit plus... ! (voir "mardi 21 avril" pour Lesdiguières et "mardi 28 avril" pour le fort du Mûrier)
     
  • C'EST @ VOUS !
    Le dimanche, la parole est à vous.

    EH BIEN, DANSEZ MAINTENANT !
    Vous avez la bougeotte ? Vous aimez danser ? Vous avez envie de participer à une aventure collective ?
    Participez à cette chorégraphie issue du projet "Nous, résidents de la république" avec Jean-Claude Gallotta !!

    Regardez bien les mouvements, reproduisez-les et entrez dans la danse en envoyant votre vidéo à action-culturelle@univ-grenoble-alpes.fr avant le 4 mai !
    > Plus d'infos sur Un Tramway Nommé Culture


 

ÇA ROULE EN VERCORS !

Flyer des 50 ans du Parc du VercorsLe parc naturel régional du Vercors a 50 ans et lance un appel à photographies afin de témoigner des mobilités d'hier à aujourd'hui.

Alors si vous possédez des clichés anciens de véhicules, trains, trams, charrues, vélos... des clichés drôles, décalés, sans oublier les mobilités d'aujourd'hui, covoiturage, autostop... participez !

Les photos sélectionnées seront présentées lors du festival Pédal'Douce qui se tiendra le 19 septembre 2020 à Saint-Martin-en-Vercors et seront postées sur Facebook (pour ceux qui le souhaitent).


> Plus d'info


  • PAROLE, PAROLES
    Le samedi, des artistes, des historiens, des acteurs culturels racontent ou se racontent (format libre !).

ECOUTEZ ! Y'A RIEN A VOIR !
Le podcast des musées confinés... Episode 2 & 3 / "La Résistance" et "La récupération des oeuvres d'art"

Podcast Ecoutez ! Y'a rien à voir !Vous les attendiez, les voici !
Les épisodes 2 et 3 de la série "Rose Valland, en quête de l'art spolié" sont sortis. Rose n'est plus tout à fait une jeune fille et va, à sa place et à sa manière entrer en Résistance. Elle sera, après la guerre, chargée de la récupération des oeuvres d'art.
Alors, installez-vous confortablement et... écoutez puisqu'il n'y a rien à voir !
 

Rose Valland, en quête de l’art spolié
Dit par : Olivier Cogne, avec la complicité d’Hélène Piguet et Jean-Max Denis
Musique du générique : Prodemie#28 / @ProdByNeyel
Musique d'ambiance : Fortress Europe, Dan Bodan / Epic Battle et Elegy, Wayne Jones / Dramatic Swarm, Doug Maxwell
Mise en onde Jean-Max Denis.
Un podcast Département de l’Isère – Direction de la culture et du patrimoine / Réseau des musées départementaux

Episode 2/4 : "La Résistance"
Durée de l'épisode 2 : 8'02

Episode 3/4 : "La récupération des oeuvres d'art"
Durée de l'épisode 3 : 7'45


A défaut de muguet, étonnamment absent des collections des musées départementaux, voici un autochrome d'une nature morte florale (dont on ne connaît pas l'auteur) pour célébrer ce 1er mai !

Nature morte - Anonyme / collections Musée dauphinois

  • VENDREDI, JOUR DE LECTURE
    Amateurs d'écriture, cette proposition est pour vous !
     

    The head cornerstone _ Marie-Anita GaubePASSEURS CONFINÉS, les ateliers d'écriture du Vog, en collaboration avec la médiathèque Paul-Eluard.

    Les peintures de l’artiste Marie-Anita Gaube représentent des personnages en transit. Ils partent d’un monde pour aller vers un nouvel ailleurs, encore inconnu.
    A nous d’imaginer où ils vont ! Selon l’artiste, ils se dirigent vers un univers utopique, à construire…
    En ce moment, confinés chez nous, nous sommes en train de passer vers un monde qui ne sera sûrement plus comme celui que nous avons quitté récemment. Vers quel avenir allons nous ? comment l’imaginer ? comment se projeter vers demain ?

    Choisissez une ou plusieurs images de l’exposition de Marie-Anita Gaube et racontez, imaginez, décrivez la destination de ces personnages ? Qui sont-ils ? D’où partent-ils ? Que leur est-il arrivé ? où vont-ils ?

    > L'atelier est prolongé jusqu'au 11 mai
    > Vous pouvez lire les premiers textes produits
    > Retrouvez les consignes pour participer à l'atelier d'écriture mais aussi, à l'appel à photographies sur le site internet du Vog, page "spécialement confinement".


  • COMPLÈTEMENT TIMBRÉS !
    C'est bien connu, nos correspondances nous racontent. Le jeudi, on vous en partage quelques unes !

    Lettre d'Alfons Mucha à Marguerite / coll. Maison BergèsLe saviez-vous ?

    La famille BERGÈS partage une amitié longue et sincère avec Alfons Mucha (portrait ci-dessous). Le célèbre affichiste leur a rendu visite à plusieurs reprises dans leur demeure de Lancey. Malgré l'éloignement, ils ont entretenu une véritable relation pendant près de 40 ans, grâce à une correspondance qui ne s'arrête qu'avec la mort de Mucha.
    Maurice et Marguerite Bergès, les deux derniers enfants d'Aristide, sont ceux avec lesquels l'artiste a le plus échangé.
    Dans cette lettre du 1er mai 1903 adressée à Marguerite, Alfons Mucha lui écrit suite à son séjour dans la maison familiale de Lancey, qu'il évoque avec beaucoup d'affection : "Je tiens à vous écrire, pour vous remercier d'abord de toute l'atmosphère de charme et de bonté dans laquelle vous m'avez permis de vivre pendant le temps de mon séjour à Lancey."


    Portrait d'Alfons Mucha / coll. Maison Bergès
    Marie, Marguerite et Maurice Bergès
    De gauche à droite, Marie Bergès, Marguerite et Georges vers 1898
    Famille Bergès _ Coll. Maison Bergès
    De gauche à droite, Achille Bergès / Aristide Bergès  /Marie George (femme de Georges) /Georges Bergès / Jeanne Caillol (femme d’Achille) / homme ? / Maurice Bergès, en 1898
     
  • ON SE CONNAÎT ? 1 jour, 1 question, c'est fini, on vous partage vos réponses !
    Aujourd'hui, le premier lieu que vous avez envie de partager quand vous faites découvrir l'Isère :
    - Les maisons suspendues de Pont-en-Royans
    - Les passerelles du Monteynard
    - Le parc du Domaine de Vizille
    - Le Musée dauphinois
    - La Bastille
    - Saint-Antoine-l'Abbaye

 

  • PETITS CURIEUX
    Le mercredi, c'est jour des enfants mais pas que !

Objet de collection des musées départementauxAujourd'hui, un petit jeu spécial musées :

QUEL EST CET OBJET ?

  1. Une jardinière ?
  2. Un sarcophage ?
  3. Un bassin ?

AUX COLLECTIONS DE QUEL MUSÉE DU DÉPARTEMENT APPARTIENT-IL ?

  1. Au Musée archéologique Saint-Laurent ?
  2. Au Musée dauphinois ?
  3. Au Musée Hébert ?

Répondez-nous dans le formulaire ci-dessous, verdict mercredi prochain !


  • ON SE CONNAÎT ? 1 jour, 1 question, c'est fini, on vous partage vos réponses !
    Aujourd'hui, le paysage que vous avez derrière votre fenêtre :
    - Le Vercors
    - La Chartreuse
    - Un arbre
    - Le ciel
    - Le haut des maisons du quartier de l'Abbaye à Grenoble
    - Mes chats dans mon jardin
  • ZOOM SUR LE PATRIMOINE
    Le mardi, on vous propose un voyage immobile au cœur du patrimoine isérois.
     

    Fort du Mûrier / Crédit MonumentumCertains d'entre vous semblent vouloir en savoir plus sur LE FORT DU MÛRIER à Gières. Voilà quelques éléments pour vous éclairer...

    La défaite de 1871 incite la France à multiplier les forts dans les régions frontalières pour se protéger d'éventuelles invasions venues d'Allemagne ou d'Italie. Six forts sont notamment construits pour protéger Grenoble par des croisements de feux : Saint-Eynard, Bourcet, Comboire, Montavie, Quatre-Seigneurs et... le fort du Mûrier à Gières.

    Robert Bornecque, historien et spécialiste d'architecture militaire raconte : "Le fort du Mûrier, construit à Gières entre 1873 et 1878, est le plus puissant de la série. Il reproduit un modèle fréquemment utilisé. C'est un quadrilatère limité par un fossé. Des casemates voûtées couvertes de terre entourent une cour centrale. La défense rapprochée est assurée par un chemin de ronde et des “caponnières doubles”, saillies de maçonnerie qui coiffent les angles et permettent de battre les fossés. Le rôle du fort est d'interdire l'approche de Grenoble à des troupes ennemies arrivant de Chambéry. Des batteries sont édifiées sur la crête alignée devant le fort, protégées par des levées de terre. Elles sont renforcées par d'autres batteries (hautes et basses) disposant de leurs propres casemates à munitions. Au total, le fort peut mettre en jeu 32 pièces de canon qui croisent leurs feux avec ceux du Bourcet. L'effectif complet compte 542 hommes et officiers.

    “Vers 1880, l'apparition de “l'obus torpille” va rendre ce type de forts très vulnérable. L'usage du béton armé, de tourelles en acier, tentera de les adapter. Ceux de Grenoble, moins menacés, n'ont pas subi de modifications. Le Mûrier est donc le témoin d'une génération d'ouvrages qui compte peu d'exemplaires conservés dans leur état originel. Ce fort doit être sauvé : son intérêt architectural aussi bien qu'historique méritent amplement l'effort conjugué de tous !”.

    En 1978, l'armée quitte le fort du Mûrier et le met en vente.
    La commune de Gières s'en porte acquéreur. Jusqu'en 1993, historiens, architectes et techniciens conduisent une réflexion sur l'évolution du site. L'association des "Amis du fort du Mûrier” se met en place et depuis 1986, une fête du fort est organisée chaque année à l'occasion des Journées européennes du patrimoine.
    Depuis 1993, la restauration est en bonne voie avec notamment d'importants travaux d'étanchéité, de réfection des façades et des salles. Une quinzaine de casemates accueillent des ateliers d'artistes, et on peut y découvrir deux expositions, sur les fortification grenobloises et sur l'histoire de l'agriculture de la colline du Mûrier.

    Ce fort est protégé (inscrit) au titre des Monuments Historiques depuis 1994.

    Sources : Ville de Gières et BORNECQUE, R., La couronne des forts de Grenoble, Bulletin de l'Académie Delphinale, mai-juin 1987, n°5.

     


  • ON SE CONNAÎT ? 1 jour, 1 question, c'est fini, on vous partage vos réponses !
    Aujourd'hui, un lieu culturel Isérois atypique :
    - Le couvent des Ursulines à Crémieu
    - Les grottes de Choranche
    - Le Musée archéologique Saint-Laurent
  • VOUS AVEZ DIT "COLLECTIONS" ?
    Le lundi, on vous fait découvrir la richesse et la diversité de nos collections.


    Temple de Dendera - F.M. Testard / coll. Musée Champollion, VifEn 2021, le Département de l’Isère inaugurera à Vif son 11e musée départemental : le Musée Champollion.


    Installé dans la propriété familiale, le site sera dédié aux deux frères Champollion et à la naissance de l’égyptologie.

    Les travaux de rénovation sont en cours et le projet scientifique prend corps : en témoigne l’acquisition, pour le futur musée, d’une rare peinture.

    Cette huile sur toile qui représente LES SCIENTIFIQUES DE LA CAMPAGNE D'EGYPTE DEVANT LE TEMPLE DE DENDERA a été achetée en vente publique par le Département de l’Isère avec une autorisation exceptionnelle de préemption, accordée par l’État.

    Présentée au Salon du Louvre en 1819, pendant la courte carrière de Champollion, elle témoigne du retentissement de l’expédition menée par Bonaparte et de la popularisation des découvertes scientifiques.

    > Pour en savoir plus sur la restauration en cours, c'est PAR ICI.
    > Pour en savoir plus sur l'aventure de l'acquisition, c'est CI-DESSOUS !


La version reconstituée de l'oeuvre par Maëva dans le cadre du challenge mondial "Tussen Kunst & Quarantaine" :

Reproduction de l'oeuvre Le Temple de Dendera de F.M. Testard par Maëva dans le cadre du challenge mondial Tussen Kunst & quarantaine


  • ON SE CONNAÎT ? 1 jour, 1 question, c'est fini, on vous partage vos réponses !
    Aujourd'hui, l'activité artistique que vous aimez pratiquer :
    - Le collage
    - La guitare
    - La photo et la poterie
    - Le dessin et l'aquarelle
  • C'EST @ VOUS !
    Le dimanche, la parole est à vous.

Ils sont très très forts ! L'ensemble musical crollois a réuni 90 chanteurs, musiciens et professeurs le temps d'un SHOW MUST GO ON virtuel. Et Florian Martinet a mis tout ça en musique. Chapeau !


 

  • PAROLE, PAROLES
    Le samedi, des artistes, des historiens, des acteurs culturels se racontent (format libre !).
     
    Duetto_Moly Sabata/Raphaël Barontini, Carte, pour Mathieu Cénac, 5.5 x 15.5 cm, peinture, passementerie et impression sur carton, 2011
    Raphaël Barontini, Carte, pour Mathieu Cénac, 5.5 x 15.5 cm, peinture, passementerie et impression sur carton, 2011

    Quatre artistes travaillent confinés dans la résidence d’artistes MOLY SABATA à Sablons et livrent régulièrement le fruit de leur travail en images sur instagram :
    > Pierre Brunet

    > Emmanuelle Roule
    > Varda Schneider 
    > Océane Bruel

    Commissaire d’exposition, Joël Riff propose « Duetto » projet confiné de partage quotidien d’œuvres. Il raconte...

    DUETTO
    "Maintenant que nous sommes toutes et tous isolé.e.s, je vous fait part d’une récente intuition que j’ai concrétisée aujourd’hui. Faire une exposition par jour au moins, est mon engagement depuis le 27 septembre 2004, et il en a été ainsi. Il me semble essentiel en toute circonstance de continuer à partager l’art en tant qu’expérience sensible. Dans le strict respect des mesures de confinement, j’ai décidé de fabriquer cet accrochage quotidien, et d’en partager avec vous quelques images. Le projet s’intitule « Duetto » et se construira au jour le jour en associant deux œuvres choisies dans ma proximité. Et si nous ne pouvons plus pour l’instant entrer en contact, elles le peuvent."


  • ON SE CONNAÎT ? 1 jour, 1 question, c'est fini, on vous partage vos réponses !
    Aujourd'hui, votre festival Isérois  "chouchou" :
    - le Tympan dans l'oeil (ciné-concert)
  • VENDREDI, JOUR DE LECTURE
    Amateurs de contes et d'histoires murmurées, cette proposition est pour vous !
     

    Allo conteurs - Les Arts du récitUN CONTE AU BOUT DU FIL !!

    LES ARTS DU RÉCIT s’invitent chez vous du 23 avril au 10 mai

    Le Centre des Arts du Récit et sa tribu de conteuses et conteurs vous proposent d'écouter un conte en direct, au téléphone ou en vidéo.

    Participez à cette aventure collective qui donne toute sa place à l’oralité par ce lien inédit du direct par téléphone, par visioconférence (via Zoom), ou en partageant une série en vidéo en famille sur Facebook.

    > Réservations uniquement par mail : reservation@artsdurecit.com

     

  • BONUS

    Concours scénario_cinémathèqueVous avez jusqu'à minuit ce jour pour participer au CONCOURS DE SCENARIO 5*2 minutes ! Lancé par la cinémathèque de Grenoble et le Grec, avec le soutien du Département de l'Isère, ce concours s’adresse aux projets de série courte de 5 épisodes de 2 minutes réalisés par un même auteur dans un même lieu.

    Parrain du concours : Christophe Loizillon, réalisateur.
    Le film du lauréat est produit par le Grec avec une bourse du Département de l'Isère, un préachat de France Télévisions et un apport des industries techniques. Il peut éventuellement bénéficier de l'aide de la Sacem pour la création d'une musique originale. Le premier lauréat, ainsi que le deuxième et le troisième lauréats bénéficient d'un atelier de mise en scène et de direction d'acteur à la Cinémathèque de Grenoble.

    > EN SAVOIR PLUS


  • ON SE CONNAÎT ? 1 jour, 1 question, c'est fini, on vous partage vos réponses !

Aujourd'hui, le premier site patrimonial isérois que vous avez visité :
- le Domaine de Vizille
- la grande Chartreuse
- le temple de Mens
- le Musée archéologique Saint-Laurent à Grenoble

  • COMPLÈTEMENT TIMBRÉS !
    C'est bien connu, nos correspondances nous racontent. Le jeudi, on vous en partage quelques unes !

LaRouteDuBonheur_carte postale_Coll. Musée dauphinoisLe déconfinement s'annonce, au moins partiellement, les oiseaux chantent et le soleil brille. LA ROUTE DU BONHEUR ?
> Carte postale manuscrite, timbrée et oblitérée, datée de 1901 ou 1910, à voir ! Collections Musée dauphinois


  • ON SE CONNAÎT ? 1 jour, 1 question, c'est fini, on vous partage vos réponses !
    Aujourd'hui, un sujet d'exposition qui vous ferez rêver :
    "Un petit retour depuis la Préhistoire quand l'Isère n'était pas née ?"
  • PETITS CURIEUX
    Le mercredi, c'est jour des enfants mais pas que !

    Tussen kunst & quarantaine 9CHALLENGE MONDIAL «TUSSEN KUNST & QUARANTAINE»

    Entre art et quarantaine
    Lancé par 3 jeunes néerlandaises au début du confinement, le challenge Tussen kunst & quarantaine connaît un succès viral mondial.

    Le défi ? Reproduire des œuvres d’art ou des objets de collection avec les moyens du bord.
    Associés au CLIC France (club innovation & culture) et à Beaux-arts magazine ainsi qu’à une vingtaine d’autres musées français, les musées du Département de l’Isère vous proposent de réinterpréter une œuvre issue de leurs collections avec des objets du quotidien et sans logiciel de retouche.

    > Vous vous sentez d'humeur créative ? Rejoignez le challenge !


  • ON SE CONNAÎT ? 1 jour, 1 question, c'est fini, on vous partage vos réponses !
    Aujourd'hui, le top 4 de votre personnage isérois préféré :
    - Jean-François Champollion
    - Hector Berlioz
    - Mandrin
    - Joseph Chanrion

ZOOM SUR LE PATRIMOINE
Le mardi, on vous propose un voyage immobile au cœur du patrimoine isérois.

Portrait Lesdiguières _ Collections Musée dauphinoisCertains d'entre vous nous ont demandé un petit éclairage sur le SIÈGE DE GRENOBLE PAR LESDIGUIÈRES. Le voici !
Point d'orgue des guerres de Religion en Dauphiné, le siège de Grenoble par Lesdiguières
en 1590 vise à soumettre la capitale provinciale à l'autorité du chef protestant mandaté par le roi. Infiltrées sur les pentes de la Bastille, ses troupes ne peuvent traverser l'Isère car le seul pont (emplacement actuel du pont suspendu) est bloqué. La ville ligueuse, défendant à ce moment un catholicisme exacerbé, est assez mal protégée en rive gauche par les vieilles murailles romaines, partiellement agrandies au Moyen Âge.
Afin de faire évoluer la situation, Lesdiguières fait parader ses troupes sur la rive droite (quartier Saint-Laurent-Perrière alors sans quais) en circuit fermé, les soldats profitant du retour à l'abri de la vue des assiégés pour modifier dit-on leur apparence afin de donner l'impression d'un défilé de combattants infiniment plus nombreux que dans la réalité.
Un petit canon est hissé par les Grenoblois dans le clocher de l'église St-André, mais Lesdiguières a installé sa propre artillerie sur les pentes qui dominent la ville d'où ses tirs font voler en éclat les vitraux de la Chambre des Comptes.
Le palais du Parlement (place Saint-André) est en effet évidemment exposé en première ligne aux boulets provenant de la Bastille !
Le 23 décembre, la ville capitule et l'acte signé par les deux parties instaure une cohabitation assez proche de ce qu'instaurera quelques années plus tard l'Edit de Nantes.
Une représentation évocatrice de ce siège est sculptée sur le tombeau de Lesdiguières conservé au musée de Gap et a été reproduite en gravure. Celle réalisée en peinture sur bois et présentée dans l'exposition du Musée Dauphinois de 2017 montre plutôt la ville après Lesdiguières.

Pour en savoir plus :
GAL (Stéphane)
Lesdiguières - Prince des Alpes et connétable de France, éd. PUG, 2007

GAL (Stéphane) Grenoble au temps de la Ligue, éd. PUG, 2000
VIDEL (Louis) Histoire de la vie du Connestable de Lesdiguières contenant toutes ses Actions, depuis sa Naissance, jusque à sa Mort. Avec plusieurs choses mémorables servant à l'intelligence de l'Histoire Générale. Le tout fidèlement recueilli par Louis Videl, secrétaire dudit Connestable, Paris, Pierre Rocolet, Imp. & Libraire ordinaire du Roy, 1638         

En bonus, ci-contre un portrait de Lesdiguières conservé au Musée dauphinois et, ci-dessous, la courte vidéo réalisée à l'occasion de l'année Lesdiguières en 2017


 


  • ON SE CONNAÎT ? 1 jour, 1 question, c'est fini, on vous partage vos réponses !
    Aujourd'hui, le top 4 de vos musées préférés en Isère :
    - le Musée de la Résistance et de la Déportation de l'Isère
    - le Musée dauphinois
    - le Musée de Grenoble
    - le Musée Arcabas en Chartreuse
  • VOUS AVEZ DIT "COLLECTIONS" ?
    Le lundi, on vous fait découvrir la richesse et la diversité de nos collections.

AssietteOiseauRenard_collections Musée de la Révolution française de VizilleDéjà plus d'un mois de confinement... Avez-vous résisté aux scènes de ménage et à la vaisselle cassée ?
En attendant, découvrez les ASSIETTES conservées dans les collections des musées départementaux. Révolutionnaires, gallo-romaines, d'inspiration asiatique, il y en a plus de 300 et... pour tous les goûts !

Mais regardez déjà celle-ci datant de 1799 et représentant, sur un décor paysager un renard regardant l'oiseau échappé de la cage...


  • ON SE CONNAÎT ? 1 jour, 1 question, c'est fini, on vous partage vos réponses !
    Aujourd'hui, le top 3 de vos monuments isérois préférés :
    - le garage hélicoïdal de Grenoble
    - le prieuré de Marnans
    - la tour Perret à Grenoble
  • C'EST @ VOUS !
    Le dimanche, la parole est à vous.

Récolte de rêves _ Chloé Delaume / Magasin des HorizonsON RÉCOLTE VOS RÊVES !
DREAM OPERATOR

Venez participer à DreamOperator, ou comment Chloé Delaume, artiste associée du MAGASIN des horizons, tente de cartographier l’inconscient d’une ville : à priori, rien n’est plus intime qu’un rêve ou un cauchemar.
Individuel, propre singulier, difficile à saisir, compliqué à transmettre, impossible à communiquer. L’inconscient collectif, des siècles de formatage, le neuro-marketing, jusqu’au creux du cortex.
La nuit, des rêves communs, des pulsions, égaux dans le sommeil ?
Sommes nous-libres, pendant que nous dormons ?

Contribuez à cette initiative et... déposez votre rêve ICI !
 


  • ON SE CONNAÎT ? 1 jour, 1 question
    Et si vous nous disiez quel est votre jardin isérois préféré ?
    Donnez-nous votre réponse dans les storys sur Insta et Fb ou via le formulaire ci-dessous :
  • PAROLE, PAROLES
    Le samedi, des artistes, des historiens, des acteurs culturels racontent ou se racontent (format libre !).

    ECOUTEZ ! Y'A RIEN A VOIR !
    Le podcast des musées confinés
     

    Podcast Ecoutez ! Y'a rien à voir !Alors qu’en ce printemps 2020, les musées sont fermés aux publics pour cause de pandémie de coronavirus, ceux qui les font vivre s’invitent chez vous et vous partagent en version audio les concentrés d’humanité dont ils sont les infatigables médiateurs.
    Pour cette première série, Olivier Cogne, directeur du Musée dauphinois, nous raconte le parcours hors normes de la Résistante Rose Valland, historienne de l’art.

    Rose Valland, en quête de l’art spolié
    Dit par : Olivier Cogne, avec la complicité d’Hélène Piguet
    Musique du générique : Prodemie#28 / @ProdByNeyel
    Musique d'ambiance : Fortress Europe/Dan Bodan
    Mise en onde Jean-Max Denis.
    Un podcast Département de l’Isère – Direction de la culture et du patrimoine / Réseau des musées départementaux

    Episode 1/4 : "Du Dauphiné à Paris"
    Durée de l'épisode 1 : 8'15

     

  • ON SE CONNAÎT ? 1 jour, 1 question
    Et si vous nous partagiez une recette culinaire du patrimoine isérois ? Au minimum, le nom du plat et sa saveur (salé, sucré, épicé...)...
    Donnez-nous votre réponse dans les storys sur Insta et Fb ou via le formulaire ci-dessous :
  • VENDREDI, JOUR DE LECTURE
    Amateurs de bulles, notre recommandation de lecture de ce vendredi est pour vous !

    BD Culottées - Pénélope Bagieu - Ressource Médiathèque départementale de l'IsèreC'est nouveau, vous pouvez désormais emprunter des bandes dessinées numériques à la médiathèque départementale de l'Isère !
    > On a choisi Culottées de Pénélope Bagieu, le premier épisode de sa saga consacrée aux "femmes qui ne font que ce qu'elles veulent'. Mais sinon, il y a bien d'autres BD, des romans graphiques, des BD jeunesse...
    > Voir toute la sélection


     
  • BONUS

    Printemps du livreLe Printemps du livre de Grenoble qui aurait dû avoir lieu du 1er au 5 avril vous propose depuis le début du mois sur les réseaux sociaux (Instagram et Facebook) un JEU D'ENIGMES visuelles vous invitant à découvrir un livre à travers des indices. 
    A quel livre chaque photo fait-elle donc référence ?
    > La liste des livres du Printemps 2020 est en ligne


     
  • ON SE CONNAÎT ? 1 jour, 1 question
    Et si vous disiez quel est pour vous la plus belle exposition que vous ayez vue en Isère ?
    Donnez-nous votre réponse dans les storys sur Insta et Fb ou via le formulaire ci-dessous :
  • COMPLÈTEMENT TIMBRÉS !
    C'est bien connu, nos correspondances nous racontent. Le jeudi, on vous en partage quelques unes !

Lettre de prison du Marquis de Tolendal - Collections Musée de la Révolution françaiseAlors que nos libertés sont limitées, et bien que nos conditions de confinement ne soient absolument pas comparables à celles des prisonniers, nous vous partageons aujourd'hui une lettre écrite des prisons de l'Abbaye par Mr le Marquis de Lally-Tolendal à une dame de ses amies d'Angleterre, probablement en 1792.
"
Ma chère, mon admirable et sans doute bien affligée amie, tranquillisez vous. c'est une petite épreuve d'ennui qui sera courte...". Nous vous laissons découvrir la suite !

Lally-Tolendal est délégué de la noblesse aux États-généraux de 1789 puis membre de l'Assemblée constituante, contribuant notamment à la rédaction de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen. Disciple de Montesquieu et de Burke, Lally-Tolendal défend, avec Mounier, Malouet et Clermont-Tonnerre, une monarchie à l'anglaise, avec deux chambres et un pouvoir de veto absolu pour le roi. Après les journées d'octobre 1789 qui ramènent le roi et la famille royale aux Tuileries, Lally-Tolendal donne sa démission de l'Assemblée et émigre à Lausanne. Il revient à Paris en 1792, peut-être pour aider le roi, et est emprisonné le 10 août à la prison de l'Abbaye, dont il réussit à s'échapper pour fuir en Angleterre.

Cette missive est aujourd'hui conservée dans les collections du musée de la Révolution française.
 

  • BONUS

Les RV du spectacle vivant / AURAActeurs régionaux du spectacle vivant, le saviez-vous ?
Pour répondre à vos interrogations et là vos demandes, en plus de la
veille sur les différentes mesures pour faire face au confinement, AURA SV rend hebdomadaires les RDV du spectacle vivant, des rendez-vous individuels de 45 minutes par téléphone tous les vendredis de la période de confinement.

La forme : des rendez-vous individuels de 45 minutes par téléphone
Les horaires : entre 9h et 12h30
Le processus : une inscription obligatoire ou vous exposez votre demande le plus clairement possible
Le public : tous porteurs de projets culturels professionnels de la région 

Les dates : 17 avril, 24 avril,... tous les vendredis matins de la période de confinement (sauf le 1er mai)
 

  • ON SE CONNAÎT ? 1 jour, 1 question
    Et si vous nous disiez le site naturel ou culturel isérois idéal en amoureux ?
    Donnez-nous votre réponse dans les storys sur Insta et Fb ou via le formulaire ci-dessous :
  • PETITS CURIEUX
    Le mercredi, c'est jour des enfants !

    Affiche courts-métrages jeunesse / médiathèque départementale de l'IsèreIl n'y a pas d'âge pour être cinéphile et quel plaisir de commencer tôt !

    N'hésitez plus et découvrez en famille  cette sélection de COURTS-MÉTRAGES JEUNESSE ?
    Au programme Les ritournelles de la chouette, Le bestiaire fantastique, Le vent dans les roseaux, Des trésors plein ma poche, Petits héros... et bien d'autres !



     
  • BONUS

    coloriage Maison BergèsLaissez vous inspirer par les œuvres de la Maison Bergès avec des coloriages issus des collections !
    Une affiche de Mucha, le hibou qui trône fièrement sur les escaliers du musée ou encore un cerf qui se cache dans la frise du hall d’honneur, il y en a pour tous les goûts.
    A vos crayons, feutres ou pinceaux pour rendre leurs couleurs à ces images !
    Et n’hésitez pas à les partager avec le musée...
    > coloriages à télécharger sur la page Fb du musée

     

  • ON SE CONNAÎT ? 1 jour, 1 question
    Et si vous nous disiez quel est votre groupe musical Isérois  préféré (tous styles confondus !)?
    Donnez-nous votre réponse dans les storys sur Insta et Fb ou via le formulaire ci-dessous :

ZOOM SUR LE PATRIMOINE
Le mardi, on vous propose un voyage immobile au cœur du patrimoine isérois.

Etiquette représentant les établissements de la distillerie Dutruc en IsèreLes  DISTILLERIES DE LIQUEURS DU DAUPHINÉ évoquent dans nos esprits des images iconiques ; un breuvage issu d’un savant mélange de plantes de montagne, un goût particulier lié à des recettes inventées dans des temps anciens, des moines élaborant l’élixir dans de vastes alambics en cuivre dans une grande salle voûtée.

Nourries par l’imagerie publicitaire, elles nous racontent assez peu l’écrin et les dispositions architecturales de cette activité artisanale devenue industrielle aux XIXe et XXe siècles.  On vous en dit plus !

  • BONUS
    Ivresse des sommetsEn attendant que le Musée dauphinois ouvre à nouveau ses portes, pour ceux qui ne l'auraient pas encore vue, faites donc un tour (virtuel !) dans l'exposition L'IVRESSE DES SOMMETS, eaux-de-vie, liqueurs et autres breuvages des Alpes !

     
  • ON SE CONNAÎT ? 1 jour, 1 question
    Et si vous nous partagiez votre auteur Isérois favori ?
    Donnez-nous votre réponse dans les storys sur Insta et Fb ou via le formulaire ci-dessous :

VOUS AVEZ DIT "COLLECTIONS" ?

Le lundi, on vous fait découvrir la richesse et la diversité de nos collections.

 

Carte postale Joyeuses Pâques de 1913 - collections Musée dauphinoisGourmand, ce jeune garçon tenant dans ses mains un énorme panier rempli d'œufs ?

Probablement...
Cette carte postale timbrée et oblitérée à Gap le 22 mars 1913 et conservée dans les collections du Musée dauphinois le suggère fortement.

Joyeuses Pâques !


 

  • ON SE CONNAÎT ? 1 jour, 1 question
    Et si vous nous disiez le lieu culturel ou naturel que vous trouvez idéal pour une sortie en famille ?
    Donnez-nous votre réponse dans les storys sur Insta et Fb ou via le formulaire ci-dessous :
  • C'EST @ VOUS !
    Le dimanche, la parole est à vous.

    Visuel collecte Mémoire de confinementNous vivons collectivement un moment particulier qui marquera l’histoire.
    Alors, pour construire aujourd’hui la mémoire collective de demain, les Archives départementales lancent la collecte #mémoire de confinement : à vos témoignages Iséroises et Isérois ! En vidéos, en photos, en textes…racontez-nous votre confinement !

    Envoyez par mail à archives-departementales@isere.fr vos témoignages, récits, photos (pdf et jpg 1 Mo max) ou vidéos (moins de 10 Mo), les Archives les conserverons pour l'éternité ! 

     

    • ON SE CONNAÎT ? 1 jour, 1 question
      Allez, c'est dimanche, dites-nous donc quelle est votre boisson iséroise préféree !
      Donnez-nous votre réponse dans les storys sur Insta et Fb ou via le formulaire ci-dessous :
  • PAROLE, PAROLES
    Le samedi, des artistes, des historiens, des acteurs culturels se racontent (format libre !).

    Concert Caicedo / Cie Air d'ailleursCAICEDO
    En toute confiance...

    Ce samedi, la compagnie AIR D'AILLEURS nous transporte dans la chaleur et la convivialité de l'Amérique du sud avec leur tout nouveau clip, CAICEDO, une musique envoûtante, riche et métissée qui résonne de liberté. Nécessaire en temps de confinement !

    "Notre slogan est "de la musique pour toutes les oreilles" dans le sens large car nous revendiquons que celle-ci est “la médecine de l'âme” et que chacun(e) doit avoir le droit d'écouter ce qui lui fait du bien. Mais aussi, dans un autre sens, nous souhaitons que notre musique atteigne un public diversifié. Pour petits et grands, pour jeunes et pour plus expérimentés, gentils comme méchants, nains ou géants, familles, groupes, troupes, pour les plus solidaires et pour les plus solitaires..."



    Installée à Crolles, la compagnie Air d’Ailleurs crée et diffuse des projets culturels et artistiques favorisant la médiation culturelle avec les publics. La question de l’itinérance et de l’altérité est au cœur de leur travail artistique. La compagnie compte à son actif divers échanges artistiques internationaux qui ont donné lieu à la création de spectacles diffusés en Isère et plus largement dans plus de 15 pays de 4 continents.
     
  • BONUS
    Nos salles de spectacles sont malheureusement fermées. L'occasion d'une petite visite des coulisses ? Le Grand Angle à Voiron nous propose une déambulation à hauteur de passerelle...

     
     
  • ON SE CONNAÎT ? 1 jour, 1 question
    Sauriez-vous nous citer une scène de cinéma culte tournée en Isère ?
    Donnez-nous votre réponse dans les storys sur Insta et Fb ou via le formulaire ci-dessous :
  • VENDREDI, JOUR DE LECTURE
    Amateurs de grand air, notre recommandation de lecture de ce vendredi est pour vous !

    L'Alpe 87Un condensé des Alpes à la maison !
    Pendant la durée du confinement, les éditions Glénat et le Département de l’Isère vous offrent la lecture du n°87 de L'ALPE consacré à Saint-Gervais !

    Ville thermale, camp de base pour alpinistes et randonneurs puis station de ski, Saint-Gervais vous est servi à domicile gratuitement au fil de ces 96 pages. 

    > ouvrage en feuilletage sur Calameo

     
  • BONUS


    Leurs enfants après eux, de Nicolas Mathieu (couverture de l'ouvrage)La suggestion de lecture (numérique) du jour de la médiathèque départementale : le prix Goncourt 2018 Leurs enfants après eux de Nicolas Mathieu. Rappelez-vous, toutes les ressources (livres, films, musique...) sont gratuites pour les Isérois le temps du confinement, sur inscription seulement.




    Visuel des rendez-vous de l'image 2020Les Rendez-vous de l'Image [9, 10 & 16 avril] ont lieu en ligne. Le thème de cette 8ème édition ? "Images de la diversité, bâtir un monde pluriel ou comment lutter contre le racisme" 
    Le programme s'est adapté pour vous proposer conférences, films, discussions ... sans bouger de votre canapé. 
    > Pour participer, il suffit de s'inscrire !
    Télécharger le programme

 

  • ON SE CONNAÎT ? 1 jour, 1 question

  • Et si vous disiez quel est pour vous le site naturel ou culturel isérois idéal en hiver ?
    Donnez-nous votre réponse dans les storys sur Insta et Fb ou via le formulaire ci-dessous :
  • COMPLÈTEMENT TIMBRÉS !
    C'est bien connu, nos correspondances nous racontent. Le jeudi, on vous en partage quelques unes !
     

Carte postale des Sept-Laux - Collection Musée dauphinois115 ans plus tard, serons-nous autorisés à reprendre nos balades en montagne ?
Nous l'espérons, bien sûr !

En attendant, découvrez cette CARTE POSTALE manuscrite, timbrée et oblitérée le 10 août 1905 représentant le "Chalet et Pyramide des Sept-Laux" avec quelques randonneurs.

La photographie est de Gustave Oddoux. La carte est conservée au Musée dauphinois.

"Amitiés" "Bonne santé (santez)" est-il écrit... On ne peut que vous souhaiter la même chose !

  • BONUS

    Le saviez-vous ? Pour ceux à qui le confinement laisse un peu de temps... 3933 cartes postales sont accessibles en ligne sur COLLECTIONS.ISERE !
     
  • ON SE CONNAÎT ? 1 jour, 1 question
    Et si vous nous disiez quelle est la première sortie culturelle que vous aurez envie de faire quand le confinement sera fini ?
    Donnez-nous votre réponse dans les storys sur Insta et Fb ou via le formulaire ci-dessous :
  • PETITS CURIEUX
    Le mercredi, c'est jour des enfants !

    Collage PrévertMonstres de papier
    Salle obscure et frères Lumière
    Pop, pop, pop-up...


    Une musique à écouter, une activité musicale, des images à visionner, une activité plastique à pratiquer... Retrouvez chaque jour pour vos enfants une proposition mitonnée par des pros de l'éducation artistique !
    UN JOUR, UNE MUSIQUE, UNE IMAGE, c'est par là !

     
  • BONUS
     

    cinémathèquePour les petits et... les grands, les ATELIERS DE LA CINÉMATHÈQUE
    Des jouets d’optiques au cinéma burlesque, des premières intuitions cinématographiques aux frères Lumières…, ces ateliers en ligne gratuits vous invitent à découvrir les mystères du cinématographe et à expérimenter les premiers pas de cette formidable invention.
    > Ce mercredi et ce jeudi, 14h30-15h30 pour les enfants.
    > Ce vendredi 10h30-12h pour les adultes.
    Alors, inscrivez-vous, vous n'avez besoin que d'un ordinateur ou d'un smartphone avec webcam et micro.

    L'île de Vincent Villeminot- romanSpécial ados... L'écrivain Vincent Villeminot sera invité d'honneur de la prochaine édition du festival LIVRES A VOUS.
    Tandis que certains tiennent un journal du confiné dans diverses publications, l'auteur d'Instinct, U4 ou encore Nous sommes l'étincelle, s'est lancé dans l'écriture de feuilletons réguliers qui deviendront de toute évidence un roman pensé et rédigé au rythme du confinement.
    > Roman à partir de 14 ans. ATTENTION , le lien s'actualise tous les jours à 18h avec un nouveau chapitre, déjà 189 pages !

     

  • ON SE CONNAÎT ? 1 jour, 1 question
    Et si vous nous disiez le paysage isérois qui vous émeut le plus ?
    Donnez-nous votre réponse dans les storys sur Insta et Fb ou via le formulaire ci-dessous :
  • château de BressieuxZOOM SUR LE PATRIMOINE
    Le mardi, on vous propose un voyage immobile au cœur du patrimoine isérois.

    Ils habitent notre enfance et nous font rêver bien au-delà. Les CHÂTEAUX FORTS sont nombreux en Isère et il était temps de valoriser les connaissances acquises depuis de nombreuses années de recherches et partager l'ensemble des données réunies sur les sites fortifiés du département. Fortifications de terre, châteaux, maisons fortes, villages et bourgs fortifiés n'auront bientôt plus de secrets pour vous.

    Le service Patrimoine culturel du Département de l'Isère mobilise enseignants, universitaires, acteurs du patrimoine et associations autour du projet Châteaux forts en Isère.
    > Dès 2020, une journée d'étude Bastida. Les bâties dans l'espace delphino-savoyard au Moyen Âge: nouvelles données et orientations de recherches 
    > en 2022, des expositions, des publications, des animations, des restitutions 3D...
    Quel programme !
     
  • BONUS
    2 bonus, ce mardi aussi, sur le thème "château" !

    château du PassageConnaissez-vous le CHÂTEAU DU PASSAGE, très belle demeure du Dauphiné récemment récompensée pour sa restauration exemplaire, à quelques kilomètres des Abrets en Dauphiné et de La Tour-du-Pin ?
    Par ici, la visite !

    château de SeptêmeEt si vous viviez la vie de château par réseau social interposé ? Suivez donc le CHÂTEAU DE SEPTÊME sur Insta ou Fb et rejoignez leur communauté de plus de 4000 membres qui attendent chaque jour avec impatience des vues incroyables et poétiques du site.

     
  • ON SE CONNAÎT ? 1 jour, 1 question
    Vous êtes Isérois(e) de naissance ? Partagez-nous une expérience culturelle marquante de votre enfance (un spectacle, un concert, une expo, une rencontre, une lecture...) !
    Donnez-nous votre réponse dans les storys sur Insta et Fb ou via le formulaire ci-dessous :
  • VOUS AVEZ DIT "COLLECTIONS" ?
    Le lundi, on vous fait découvrir la richesse et la diversité de nos collections.

    Robe en toile de lin. Collections du musée de la Résistance et de la Déportation de l'IsèreLa température extérieure en Isère est d'environ 20° aujourd'hui (en plaine, bien sûr !). L'occasion de sortir les habits de printemps, non ?
    ... et de vous présenter cette robe en toile de lin entrée en 2019 dans les collections du Musée de la Résistance et de la Déportation de l'Isère.

    Certains d'entre vous ont pu la découvrir à l'entrée de l'exposition FEMMES DES ANNEES 40. Pour les autres, sachez que cette robe a été réalisée par une couturière des Avenières (Isère) au début de la seconde Guerre mondiale. La mère de la donatrice, épicière au Bouchage, a dû fournir à la couturière un drap de lin issu de son trousseau à cause du manque de matière première durant la période.
    Appréciez les détails, les liserés rouges brodés de la boutonnière de poitrine, les boutons, les poches décorées de nombreux éléments de broderies aux motifs floraux...
     

    Retrouvez d'autres objets en suivant @museeresistanceisere sur les réseaux sociaux (Insta et Fb). Le musée vous dévoile régulièrement ses collections, vous embarque pour un voyage historique sur les territoires traversés par la Course de la Résistance, vous partage ses coups de cœur, vous suggère de multiples ressources (films, livres, documentaires...) en lien avec ses thématiques.


     
  • BONUS
    2 bonus, ce lundi, pour bien commencer la semaine !

    Webdoc Tsiganes Musée de la Résistance et de la Déportation de l'IsèreEXPOS EN LIGNE
    Vous avez manqué les expositions Ausencias / Absences. L'Argentine et le Brésil sous les dictatures (photographies de Gustavo Germano) et Un camp pour les Tsiganes : Saliers 1942-1944 (photographies Mathieu Pernot) au MUSÉE DE LA RÉSISTANCE ET DE LA DÉPORTATION DE L'ISERE ? Retrouvez les virtuellement à travers deux webdocumentaires



    C'est en ville. Musée de GrenobleC'EST EN VILLE !
    L'exposition "Grenoble et ses artistes au XIXe siècle" devait vous faire découvrir la ville. A défaut de pouvoir sortir, le Musée de Grenoble vous propose une petite promenade virtuelle passant par les lieux marquants de cette époque. Attention, quiz à la clé !

     
  • ON SE CONNAÎT ? 1 jour, 1 question
    Y-a-t-il une page de l'histoire iséroise que vous aimeriez mieux connaître ? On essaiera de faire quelque chose pour vous...
    Donnez-nous votre réponse dans les storys sur Insta et Fb ou via le formulaire ci-dessous :
  • Boîte de peinture du peintre Ernest Hébert / collections musée Hébert à La TroncheC'EST @ VOUS !
    Le dimanche, la parole est à vous.
    Et si vous nous racontiez vos pratiques artistiques personnelles ?
    Vous dessinez ? Vous chantez ? Vous dansez ? Racontez-nous vos pratiques artistiques, ce que ça vous apporte, quel temps vous y consacrez,...

    Donnez-nous votre réponse en commentaire du post correspondant sur Insta et Fb ou via le formulaire ci-dessous :  

En attendant, on vous partage la boîte de peinture du peintre Ernest Hébert (photo) et on vous invite à une petite visite de son atelier reconstitué au musée Hébert à La Tronche en compagnie de Laurence Huault-Nesme, responsable du musée :


 

  • BONUS
    Chaîne Youtube de Marianne Dedaj, professeur de chant au conservatoire de VoironC'est dimanche et, après la balade avec les chanteurs d'oiseaux de dimanche dernier, c'est à vous de chanter !
    Suivez le rythme et les conseils donnés par Marianne Dedaj, professeur de chant au conservatoire de Voiron qui a pensé pour vous une quinzaine de séances de chauffe vocale. "Voix de tête", "aigus puissants", "souplesse des sons", "mâchoire", "avec des enfants", faites votre choix ! [voir toutes les VIDEOS]

     

     
  • ON SE CONNAÎT ? 1 jour, 1 question
    Et si vous nous disiez quel est le lieu culturel isérois que vous fréquentez régulièrement (salle de spectacles, de concerts, musée, centre d'art...) ?
    Donnez-nous votre réponse dans les storys sur Insta et Fb ou via le formulaire ci-dessous :
  • PAROLE, PAROLES
    Le samedi, des artistes, des historiens, des acteurs culturels se racontent (format libre !).

    Illustration balade au marais de Vieille Morte en Oisans / Cie Ici-MêmeVol de nuit
    Poésie et lampes frontales

    Ce samedi, la compagnie ICI-MÊME nous invite en Oisans. Vous le verrez, avec eux, le voyage n'est jamais banal !

    Au marais de Vieille Morte à la tombée de la nuit, humains et non humains se côtoient : vrombissements, frôlements, coassements et voix, des lueurs fugaces apparaissent… Les corps cheminent entre observation et sensation à la découverte d’anciennes habitations ; d’île en île nous avançons.




    Ici-Même [Gr.] est un groupe d’artistes qui aime marcher, le plus souvent dans les espaces urbains et péri-urbains, mais aussi sur les chemins de l’Oisans depuis trois ans avec le projet Hirondeaux hirondelles.
     

  • BONUS
    Vous faites peut-être partie de ceux qui ont découvert la compagnie Ici-Même [Gr.] au centre d'entretien routier du Bourg d'Oisans lors de la saison 02 de PAYSAGE>PAYSAGES. Mémorable !
    Corinne Pontier, directrice artistique, raconte cette expérience unique d'immersion grâce au film réalisé par Tomas Bozzato : TOMBE LA NEIGE [5'54].



     
  • ON SE CONNAÎT ? 1 jour, 1 question
    Et si vous nous disiez quel est, à votre sens le site naturel ou culturel isérois idéal l'été ?
    Donnez-nous votre réponse dans les storys sur Insta et Fb ou via le formulaire ci-dessous :
  • VENDREDI, JOUR DE LECTURE
    Amateurs de photographie, notre recommandation de lecture de ce vendredi est pour vous !

    Une femme en contre-jour - Couverture de l'ouvrage de Gaëlle JosseUne femme en contre-jour de Gaëlle Josse
    "Raconter Vivian Maier, c’est raconter la vie d’une invisible, d’une effacée. Une nurse, une bonne d’enfants. Une photographe de génie qui n’a pas vu la plupart de ses propres photos."
    Dix ans après la mort de la photographe Vivian Maier, Gaëlle Josse nous livre le roman d’une vie, un portrait d’une rare empathie, d’une rare acuité sur ce destin troublant, hors norme, dont la gloire est désormais aussi éclatante que sa vie fut obscure.
    > ouvrage au format epub sur mediatheque-departementale.isere.fr
  • ON SE CONNAÎT ? 1 jour, 1 question
    Et si vous nous parliez d'un artiste isérois que vous aimez ? son nom et peut-être un peu plus...
    Donnez-nous votre réponse dans les storys sur Insta et Fb ou via le formulaire ci-dessous :
  • COMPLÈTEMENT TIMBRÉS !
    C'est bien connu, nos correspondances nous racontent. Le jeudi, on vous en partage quelques unes !

    Lettre d'Hector Berlioz à son père - Collections musée Hector-BerliozLe saviez-vous ?
    Au-delà de son immense talent de compositeur, Hector Berlioz avait également la fibre littéraire. Ses lettres sont du plus vif intérêt. "Il s'y montre pour ainsi dire à nu; il se laisse aller à tout ce qu'il éprouve; il entre dans les détails les plus confidentiels de son existence d'homme et d'artiste." (Charles Gounod)

    > ci-contre, lettre d’Hector Berlioz à son père, le Dr Louis-Joseph Berlioz le 6 décembre 1830, après la première de la Symphonie fantastique.

    > Découvrez les quelques 600 lettres conservées au musée Hector-Berlioz et consultables en ligne, sur collections.isere.
  • BONUS
    Une histoire de piano... deux bonus en vidéo !

    Piano Erard - Musée Hector-Berlioz, photo Pierre VerrierEn 2015, le musée Hector-Berlioz acquiert un piano Érard datant de 1847. Ce piano ayant appartenu à Marie Recio, cantatrice célèbre et deuxième épouse du compositeur a été retrouvé après un siècle et demi de disparition.
    Retour sur une acquisition au parfum rocambolesque...

    > Le piano d'Hector (version courte 4' / web série Une affaire patrimoniale)
    > Renaissance d'un piano Erard (version longue 15')  
     
  • ON SE CONNAÎT ? 1 jour, 1 question
    Et si vous nous disiez le premier lieu que vous avez envie de partager quand vous faites découvrir l'Isère ?
    Donnez-nous votre réponse dans les storys sur Insta et Fb ou via le formulaire ci-dessous :
Truite du Chambon - Photographie René Villiot - collections Musée dauphinois

Incroyable, cette truite de plus de 4 kg pêchée probablement au lac de Laffrey dans les années 50, non ? Nous vous offrons cette photo de René Villiot, conservée au musée dauphinois en guise de poisson d'avril !

  • PETITS CURIEUX
    Le mercredi, c'est jour des enfants !

    Affiche du film Astérix - Le domaine des dieux / ressource médiathèque départementale de l'IsèreSoirée cinéma ce mercredi !
    En hommage à Albert Uderzo, père d'Astérix et Obélix (avec René Goscinny) et géant de la bande dessinée, mort le 24 mars dernier à 92 ans, nous vous proposons de revoir ASTERIX - LE DOMAINE DES DIEUX, film d'animation réalisé par Louis Clichy et Alexandre Astier en 2014.
    Au générique, François Morel, Elie Semoun, Alain Chabat, Lorànt Deutsch, Alexandre Astier, Géraldine Nakache, Laurent Lafitte...
    > retrouvez le film en téléchargement gratuit sur mediatheque-departementale.isere.fr

  • BONUS... MUSICAUX !
    2 bonus, ce mercredi, en musique. Talents et créativité sont au rendez-vous !
     

    Visuel graphique des Entêtés représentant un âne rose avec un micro devant un paysage de montagneGrand bal des Entêtés
    Aujourd'hui, il va falloir pousser les tables et les chaises !
    Le collectif d'artistes Les Entêtés, en résidence en Chartreuse jusqu'en 2021, nous propose un vrai rayon de soleil sonore avec leur GRAND BAL.
    Alors, transformez votre salon ou la chambre des enfants en piste de danse et bougez avec la tortue Marguerite, Mamie Alzheimer, pirate ou les amoureux !
    Un seul risque, vous risquez d'avoir la bougeotte et les paroles en tête pour un petit moment...

    Le Grand bal est une captation sonore des chansons écrites par Vincent Gaffet et les classes de CE2, CM1 et CM2 des écoles de Saint- Hugues, Saint-Christophe-sur-Guiers, Entre-Deux-Guiers et Miribel-les-Echelles. En parallèle, 2 classes de l'école de Saint-Laurent-du-Pont et de Saint-Hugues ont créé avec Sophie Boucher des chorégraphies traditionnelles agrémentées de percussions corporelles. La restitution du projet a eu lieu le 20/02/20 à la Salle du Revol de Saint-Laurent-du-Pont.


    Sébastien Mercier, clarinettiste / La minute du conservatoire de VoironLa minute du conservatoire de Voiron
    Autre ambiance, tendance remix/world/electro avec le clarinettiste Sébastien Mercier, enseignant au conservatoire de Voiron et responsable des projets d'orchestre. Planez et ambiancez-vous avec cette première MINUTE . Franchement, les conservatoires, c'est plus ce que c'était !! 
    Chaque semaine une nouvelle proposition de live en chambre avec un enseignant du conservatoire de Voiron.
     

  • ON SE CONNAÎT ? 1 jour, 1 question
    Et si vous nous disiez le paysage isérois que vous avez sous les yeux ?
    Donnez-nous votre réponse dans les storys sur Insta et Fb ou via le formulaire ci-dessous :
  • Construction du pont Saint-GervaisZOOM SUR LE PATRIMOINE
    Le mardi, on vous propose un voyage immobile au cœur du patrimoine isérois.

    Le pont de Saint-Gervais-sur-Isère, à une dizaine de kilomètres de Saint-Marcellin, est actuellement en travaux…

    Il l'était déjà il y a 70 ans et les photographies de Tiran-Vinay, conservées au Musée dauphinois, en témoignent. Retrouvez en images les étapes de réalisation de cet ouvrage monumental entre L'Albenc et Saint-Gervais. Découvrez également les restaurations en cours !


     
  • Visuel festival Ojo loco VOD 2020BONUS
    2 bonus, ce mardi aussi, pour saluer l'énergie de deux festivals qui ne se laissent pas abattre !

    Le festival de cinéma ibérique et latino-américain OJOLOCO aura bien lieu... grâce à sa nouvelle plateforme VOD. Chaque jour, entre le 31 mars et le 12 avril, vous pourrez y visionner quelques films qui auraient dû constituer cette 8ème édition !
    Certains événements comme le film d'ouverture seront gratuits, d'autres payants afin de financer les frais techniques de création de cette plateforme VOD.
     

    Le VOIRON JAZZ FESTIVAL 2020 dans votre salon !
    Le festival qui aurait dû avoir lieu du 21 mars au 11 avril s'invite chez vous en postant chaque jour sur sa page facebook et sur son site internet un live des artistes programmés.
     

  • ON SE CONNAÎT ? 1 jour, 1 question
    Et si vous nous faisiez découvrir un lieu atypique isérois ?
    Donnez-nous votre réponse dans les storys sur Insta et Fb ou via le formulaire ci-dessous :
  • Bouton décoré datant de 1789 et représentant la prise de la Bastille. Collections Musée de la Révolution française.VOUS AVEZ DIT "COLLECTIONS" ?
    Le lundi, on vous fait découvrir la richesse et la diversité de nos collections.

    Le saviez-vous ? Le Musée de la Révolution française présente dans ses collections de nombreux objets du quotidien au XVIIIe siècle, boutons, boutons de manchettes, épingles à cravates, éventails, cadrans de montres, bagues, tabatières… Ici, un bouton décoré de 1789 en cuivre, nacre et verre représentant la prise de la Bastille (taille 3 cm). Appréciez le niveau de détail, jusqu'aux soldats en faction sur chacune des tourelles ! 

    Retrouvez d'autres objets en suivant @domainedevizille sur les réseaux sociaux,. Le musée vous propose chaque matin "Un jour, une œuvre", l'après-midi, un rendez-vous thématique (cette semaine "voyage virtuel" à Rome, Paris, Saint-Pétersbourg...) et le soir, "le printemps chez vous" (une vue printanière du parc du Domaine).
     
  • BONUS
    La République de Wicar. Collections Domaine de Vizille - Musée de la Révolution française2 bonus, ce lundi, pour bien commencer la semaine !

    LA RÉPUBLIQUE EN AVANT-PREMIÈRE !
    Mystérieusement réapparu en 2015 à Rome lors d'une biennale d'antiquaires, l’écusson peint par Jean-Baptiste Wicar en 1793 est la première représentation de la première République française, imaginée pour remplacer les fleurs de lys de la monarchie. Le Musée de la Révolution française en a fait l'acquisition en 2016. Suivez l'enquête grâce à la web série "Une affaire patrimoniale" !  [vidéo]

    VISITE VIRTUELLE DU DOMAINE DE VIZILLE
    (Re)-découvrez le musée de la Révolution française (parvis du musée, salle des faïences, salle de la République...) et le parc du Domaine (la volière, la roseraie, le cèdre du Liban, la réserve animalière...).
     
  • ON SE CONNAÎT ? 1 jour, 1 question
    Et si vous nous disiez quelle est l'activité artistique que vous pratiquez ?
    Donnez-nous votre réponse dans les storys sur Insta et Fb ou via le formulaire ci-dessous :
  • Présentation des collections du Musée dauphinois - Plaque de verre de René Rivière (entre 1901 et 1920àC'EST @ VOUS !
    Le dimanche, la parole est à vous.
    Et si vous nous racontiez votre petit musée personnel, ce que vous conservez précieusement, pourquoi, où, comment, pour qui ?
    En attendant, on vous partage une présentation des collections du Musée dauphinois datant du début du XXe siècle (plaque de verre du photographe René Rivière).

    Donnez-nous votre réponse en commentaire du post correspondant sur Insta et Fb ou via le formulaire de contact
     
  • BONUS
    Chanteurs d'oiseaux au manoir de VaubonnaisC'est dimanche et, dans notre précédente vie, on mettait tous le nez dehors. Pour ceux qui n'ont pas de jardin, ceux qui sont heureux d'entendre les oiseaux chanter ou qui rêveraient de s'en approcher, on vous emmène en balade avec les chanteurs d'oiseaux. Flash back sur une soirée exceptionnelle lors de la saison 03/printemps de PAYSAGE>PAYSAGES au manoir de Vaubonnais à La Pierre, en partenariat avec Scènes obliques  [vidéo]
     
  • ON SE CONNAÎT ? 1 jour, 1 question
    Et si vous nous disiez quel est le dernier musée isérois que vous avez visité ?
    Donnez-nous votre réponse dans les storys sur Insta et Fb ou via le formulaire de contact
  • BONUS
    Campana de Lorenç Barber - Détours de Babel 2013Le festival Les Détours de Babel fêtent leur 10 ans... en ligne ! Ce week-end aurait dû être le premier de la programmation 2020. Retrouvez-les sur leurs pages Fb et insta, ils vous donnent rendez-vous quotidiennement. En attendant, nous vous invitons à redécouvrir l'incroyable concert de cloches de Lorenç Barber lors de la 3e édition du festival en 2013. Joyeux anniversaire, Les Détours ! [vidéo]
     
  • ON SE CONNAÎT ? 1 jour, 1 question
    Et si vous nous disiez quel est le festival isérois qui vous fait vibrer ?
    Donnez-nous votre réponse dans les storys sur Insta et Fb ou via le formulaire de contact
  • VENDREDI, JOUR DE LECTURECouverture de l'ouvrage Tournée générale de dessin. Portrait croqué des Vals du Dauphiné
    Notre recommandation de lecture (en feuilletage) de ce vendredi :
    Tournée générale de dessins. Portrait des Vals du Dauphiné par ben.bert
    Dans le cadre de la saison 03 de PAYSAGE>PAYSAGES
    Vous risquez d'avoir très envie de venir à La Tour-du-Pin et dans ses environs...
     
  • BONUS
    ben.bert vous en dit plus sur son aventure dans les Vals du Dauphiné, passez un bon moment en sa compagnie ! [vidéo]
     
  • ON SE CONNAÎT ? 1 jour, 1 question
    Et si vous nous disiez quel est le premier site patrimonial que vous avez visité en Isère ?
    Donnez-nous votre réponse dans les storys sur Insta et Fb ou via le formulaire de contact
  • Couverture de l'ouvrage Lettres choisies de Mme de SévignéCOMPLÈTEMENT TIMBRÉS !
    C'est bien connu, nos correspondances nous racontent...
    Notre suggestion du jour, vous replonger dans le 17e siècle de Madame de Sévigné avec une sélection de ses lettres (notamment à sa fille), parmi les plus connues :
    Lettres choisies, livre numérique (versions epub, mobi, PDF) disponible sur le portail des ressources numériques de la Médiathèque départementale

     
  • ON SE CONNAÎT ? 1 jour, 1 question
    Et si vous nous révéliez un sujet d'exposition dont vous rêvez ?
    Donnez-nous votre réponse dans les storys sur Insta et Fb ou via le formulaire de contact
  • Coloriage imaginé par l'illustratrice Elodie GuillandPETITS CURIEUX
    Mercredi, c'est jour des enfants !
    Et si vous testiez leurs connaissances de l'histoire de l'Isère à travers nos musées (quiz pour les plus grands ou si vous n'avez pas d'imprimante) ?
    ou... Si vous leur proposiez un coloriage extraordinaire proposé par l'illustratrice Elodie Guilland (si vous avez une imprimante) ?

     
  • ON SE CONNAÎT ? 1 jour, 1 question
    Et si vous nous disiez quel est le paysage isérois qui vous émeut ?
    Donnez-nous votre réponse dans les storys sur Insta et Fb ou via le formulaire de contact
  • Borne frontière du Pont-de-BeauvoisinVOYAGE IMMOBILE AU COEUR DU PATRIMOINE ISEROIS
    Aujourd'hui, la borne frontière du Pont-de-Beauvoisin.
    Deux pays sur le pont des beaux voisins...

     
  • ON SE CONNAÎT ? 1 jour, 1 question
    Et si vous nous disiez quel est votre musée préféré en Isère?
    Donnez-nous votre réponse dans les storys sur Insta et Fb ou via le formulaire de contact
  • L'autel de Saint-Hugues-de-Chartreuse dessiné par Arcabas [Musée Arcabas en Chartreuse]VOUS AVEZ DIT "COLLECTIONS"
    Objet... culte de culte ?
    L'autel de l'église Saint-Hugues-de-Chartreuse [musée Arcabas en Chartreuse] dessiné en 1966 par le sculpteur (et peintre) Arcabas
     
  • ON SE CONNAÎT ? 1 jour, 1 question
    Et si vous nous disiez quel est le monument isérois que vous aimeriez découvrir ?
    Donnez-nous votre réponse dans les storys sur Insta et Fb ou via le formulaire de contact
Haut de page